La chaire

Chantier Démocratie et action publique

DÉMOCRATIE

Le chantier

Dans un moment de forts changements dans la société, l’action publique est sous la pression d’attentes multiples. L’horizon ordinaire, les routines des organisations, les « infrastructures de décision » sont bousculés.

Sur le terrain des initiatives démocratiques, les mouvements de fond se conjuguent :
– Les citoyens, au moins une part d’entre eux, prennent la parole et se donnent le pouvoir d’agir, pour faire ou pour résister.
– Les institutions tentent de les associer plus étroitement aux décisions, du partage sincère du pouvoir de concevoir et de décider, jusqu’au simple huilage de rouages rouillés.

Pour transformer utilement l’action publique, au vu des nombreuses expériences récentes, la participation citoyenne conduit à réviser les cadres de la démocratie, et ne se limite pas à la mise en place de procédures de consultation et de concertation.

Le séminaire mènera un travail d’inventaire, mais conforme à sa mission de R&D, devra s’atteler à identifier les marges de manœuvres et les stratégies d’amélioration réussie de l’action publique.

La transformation de l’action publique et l’invention démocratique vont-elles ensemble ? La participation des citoyens transforme-t-elle l’action publique, ou est-elle condamnée à simplement la légitimer ?

Les Français ne sont pas, ne sont plus des sujets, des spectateurs de la puissance publique en action. D’abord citoyens, mais aussi usagers, consommateurs, contribuables ou clients, ils expriment des demandes de proximité, de qualité, de continuité, d’égalité mais aussi de personnalisation, d’innovation et de participation.
Les opérateurs de services publics (État, collectivités, entreprises publiques ou délégataires…) s’interrogent sur leurs modalités de leur présence, la conduite de leurs projets, la méthode du dialogue et la mesure de leur réussite. En effet, la présence et les projets des opérateurs dans les territoires sont mis en question : quelle proximité, quelle place des citoyens dans les décisions ?
Est-on confronté à des dialogues impossibles, ou la délibération collective est-elle accessible à tous ? Avec qui débattre et construire, quand la démocratie représentative est en question et la confiance à l’égard des institutions et des savoirs durablement affaiblie ?

Les initiatives et les dispositifs seront bien sûr interrogés, non seulement sur le plan des « techniques démocratiques », mais sur leurs capacités réelles à influencer et à partager la décision.

Information, consultation, concertation, participation… : comment distinguer les formats émoussés et les réussites authentiques ?
Avec qui les porteurs de projets publics et les opérateurs de service doivent-ils dialoguer et décider ?
La démocratie numérique tient-elle ses promesses ? Quel avenir pour les civic tech ?
Le défi majeur du climat produit-il une « urgence participative » ?
Quelles sont les nouvelles agoras ? Pour quels résultats ?
Des modes de gestion innovants des ressources et des espaces, qui changent les cadres des institutions locales : la réinvention des communs.

Séminaire

Vous retrouverez toutes les dates des séminaires sur l’agenda de la chaire.

Programme des séances

Séance 1 – La participation des citoyens transforme l’action publique : enjeux, typologies, dispositifs.

Séance 2 – La participation dans l’action publique : urgence démocratique ou communication politique ?

Séance 3 – Les acteurs et les métiers de la participation : citoyens, élus, experts.

Séance 4 – Les opérateurs de service dans les territoires et les citoyens : état des lieux
(collectivités, opérateurs de réseaux, aménageurs…) et questionnements : inscription

Séance 5 – Études de cas : « Changer ma ville » : inscription

Séance 6 – Modélisation, synthèse conclusive.

Vous retrouverez toutes les synthèses des séances dans l’onglet des productions.

Bibliographie

Vous pouvez retrouver toute la bibliographie du chantier démocratie dans le PDF ci-dessous : bibliographie démocratie.

Nous soutenir

contact@chaire-actionpublique.fr